Ressources humaines

2 piliers : la qualité de vie au travail & le dialogue social

Des valeurs fondatrices

La politique des ressources humaines de l’ADGESSA repose sur des valeurs fondatrices que partage l’ensemble des professionnels pour accompagner le parcours des personnes les plus fragiles. 

Humanisme et professionnalisme

Confiance et cohésion

Ces 4 références sont communes aux 870 salariés de l’Association et constituent une identité partagée au sein de nos 21 établissements et services ; elles sont l’ADN de l’Association. La déclinaison de ces valeurs se retrouve autour des deux piliers de la politique RH :

La promotion de la qualité de vie au travail (QVT)

et le dialogue social

Le management par la confiance mutuelle

Les salariés, première richesse de l’association, font vivre les valeurs associatives dans leurs actions quotidiennes. Ils méritent qu’une attention particulière leur soit portée au regard de la complexité et de la difficulté de leur travail et de leur engagement !

Cette attention se traduit par la promotion du management par la confiance mutuelle qui passe par la responsabilisation des professionnels dans les missions qui leurs sont confiées, une communication respectueuse, l’adoption d’attitudes managériales favorisant la motivation, l’épanouissement, la reconnaissance, la collaboration solidaire à tous les niveaux autour d’objectifs communs ayant du sens, et par l’évaluation collective des pratiques professionnelles.

” Chaque professionnel est reconnu dans son identité, sa compétence et sa responsabilité ”

La qualité de vie au travail

La promotion de la qualité de vie au travail, tournée vers la recherche du bien-être au travail, fait partie intégrante du projet stratégique de l’association. Notre volonté est de concilier les objectifs d’amélioration continue des conditions de travail de nos salariés et de qualité des soins et d’accompagnement de tous les usagers, jeunes, adultes et aînés, dans un cadre de responsabilité sociétale et éthique.

Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

L’ADGESSA est intimement convaincue que la mixité professionnelle est à encourager car elle est vertueuse, bien que la représentation sociétale des métiers médico-socio-éducatifs féminise ces métiers. En effet, la mixité permet une écoute et des points de vue différents, qui se retrouvent dans l’accompagnement de proximité également et l’impactent positivement. Forte de cette conviction, l’ADGESSA est pleinement engagée en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes qui est garantie à chaque niveau de l’association.

Rappel réglementaire :
Depuis 2019, toutes les entreprises de plus de 250 salariés doivent calculer annuellement leur index égalité professionnelle et publier la note globale sur leur site internet.

Index d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes :

94%
94%

Score obtenu par l'Adgessa en 2020

2020
2020

Index d'égalité professionnelle 2020

Le score obtenu en 2020 est de 94/100, nous encourageant à poursuivre nos engagements et actions en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Pour plus de détails, les indicateurs par catégorie sont les suivants :

  • Ecart de rémunération : 39/40
  • Taux d’augmentation : 20/20
  • Taux de promotion : 15/15
  • Pourcentage de salariées ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année suivant leur retour de congé maternité : 15/15
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations : 5/10
99%
99%

Score obtenu par l'Adgessa en 2019

2019
2019

Index d'égalité professionnelle 2019

Le score obtenu en 2019 est de 99/100 confirmant l’efficacité de la politique des ressources humaines de l’ADGESSA en matière d’égalité professionnelle. Pour plus de détails, les indicateurs par catégorie sont les suivants :

  • Ecart de rémunération : 39/40
  • Taux d’augmentation : 20/20
  • Taux de promotion : 15/15
  • Pourcentage de salariées ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année suivant leur retour de congé maternité : 15/15
  • Nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations : 10/10

Le dialogue social

A tous les niveaux de l’organisation associative, les instances représentatives du personnel sont associées à la réflexion sur l’évolution de l’association.

Une relation basée sur la confiance et le respect mutuel est la ligne conductrice pour tous. Les représentants du personnel sont des partenaires avec lesquels il est important d’instaurer des relations constructives soutenant les nécessaires évolutions que l’association a connues et connaitra. Pour ce faire, il convient que ce dialogue social soit possible et réellement en place à tous les niveaux de l’association.

Aller au contenu principal